Sections

Rechercher des articles

Démystifier les préjugés sociétaux

L’ASBL POLYBAT est un centre de formation et d'insertion socio-professionnelle adapté. Née en 1986 de la rencontre entre des entrepreneurs du bâtiment et des acteurs de l’accompagnement des personnes handicapées, l’association est active dans le secteur de la formation qualifiante et de l’insertion professionnelle dans les métiers du bâtiment. Rencontre avec José Mateos, le directeur de POLYBAT, qui nous a expliqué les particularités de l’association, les défis auxquels elle fait face, mais aussi ses réussites quotidiennes.

Vous dispensez des formations à des personnes présentant un handicap. Quels secteurs sont les plus demandeurs?

«Nous dispensons 4 types de formation : la menuiserie, la maçonnerie, la plomberie/sanitaire/chauffage, et le nettoyage industriel. Dans les métiers du bâtiment, la rénovation et le parachèvement nous ont particulièrement sollicité ces dernières années. Ce sont des métiers où l’on demande de plus en plus de polyvalence. Nous avons dès lors dû, ces deux dernières années, nous former à des méthodes très pointues. À ce pôle formation, viennent s’ajouter 2 autres: la détermination et le job coaching. La détermination consiste à chercher, définir et confirmer le projet, au travers de stages et de mises en situation professionnelle dans des métiers préalablement retenus. C’est un stade d’orientation mais aussi de préparation, dans le sens où ce parcours donnera les clés et les compétences générales de base nécessaires à l’entrée dans un processus de formation professionnelle. Il est évidemment adapté, en faisant intervenir différents aspects, tels que la mobilité, l’autonomie, la dextérité et l’intégration, entre autres exemples. Le job coaching est en quelque sorte l’étape suivante, puisqu’il consiste en un accompagnement concret à la mise à l’emploi. En moyenne, 6 mois après la formation, nous avons entre 50 et 60% de mise à l’emploi, ce qui est très significatif.»

>> Retrouvez plus de 5.000 formations

Quels sont les défis spécifiques auxquels vous devez faire face au quotidien?

«En premier lieu je dirais celui de la socialisation professionnelle. C’est-à-dire la capacité à développer les comportements adéquats aux différentes situations. Savoir gérer son stress, maintenir sa motivation, accepter les moments plus difficiles, savoir s’intégrer dans une équipe. Cette socialisation constitue une base qui conditionne l’employabilité de nos apprenants. Ces compétences professionnelles sont explicitement demandées. La démarche active de suivi et de supervision de chacun des apprenants par les formateurs, mais aussi par le psychologue et l’assistant social est donc à ce titre absolument fondamentale. Enfin, nous fournissons un gros travail vis-à-vis des préjugés sociétaux. Nous démystifions la situation, par des exemples et des réussites concrètes. Les employeurs sont souvent les premiers surpris par le haut niveau de compétence de nos stagiaires. Par contre, leur handicap n’étant pas toujours visible, il est très important d’expliquer et d’accompagner les employeurs dans l’accueil des personnes handicapées.»

Youri Demianoff

2, Rue Hector Denis, 7090 - Braine-le-Comte - Tél : 067/56.10.11 - www.polybat.be