La formation fait sa rentrée !

La Louvain School of Management et la Faculté des Sciences de la Motricité de l’UCLouvain proposeront, à la rentrée, la huitième édition de leur Executive Master en business coaching et développement des organisations. L’occasion de se familiariser avec la démarche de coach professionnel en organisation.

De plus en plus d’entreprises et d’organisations prennent conscience de l’importance qu’il y a à mettre en place, en leur sein, des pratiques d’accompagnement. C’est pour cette raison que la Louvain School of Management et la Faculté des Sciences de la Motricité de l’UCLouvain proposent un Executive Master en business coaching et développement des organisations qui en sera déjà à sa huitième édition, à la rentrée prochaine. « Il réunit à la fois des universitaires et des professionnels du coaching. Cette alliance est unique en son genre. C’est elle qui permet aux participants d’accéder progressivement à la démarche, aux compétences et à la posture de coach en organisation », explique Matthieu de Nanteuil, professeur à la Louvain School of Management de l’UCLouvain. « Ce master présente trois spécificités. Tout d’abord, il allie un cadre théorique propre à l’université avec des outils très pratiques et des techniques qui vont aider les coachs à être efficaces sur le terrain. Ensuite, il propose une diversité d’intervenants et de dispositifs pédagogiques. Enfin, il repose sur 3 modules qui s’achèvent, chaque fois, par un séminaire d’intégration permettant de bien intégrer la matière ».

Le premier module, intitulé « Adopter une posture de coach, se mettre à l’écoute du client », abordera, notamment, la compréhension de la motivation du client et le développement des compétences émotionnelles. « L’idée, ici, c’est vraiment de voir le coach en tant que personne et de lui apprendre à se mettre à l’écoute du client, à travers toute une série de compétences verbales et non-verbales. C’est aussi l’occasion de mieux se connaître soi pour accompagner l’autre de la meilleure manière possible », poursuit Matthieu de Nanteuil.

Surmonter les conflits de valeur

Dans le second module, il sera question de « Comprendre et intervenir dans les organisations », avec, entre autres, la compréhension des contextes organisationnels, l’apprentissage d’une posture d’intervention en tant que coach (qui n’est pas celle du médecin du travail, du consultant-expert ou du DRH…) et la capacité à surmonter les conflits de valeur qui, aujourd’hui plus que jamais, traversent de nombreux milieux de travail.

Le troisième module sera, lui consacré à l’accompagnement du changement. Comment le coach peut-il, à son tour, accompagner la gestion du changement dans les organisations ? Nous avons choisi une perspective systémique en considérant l’entreprise comme un système ouvert où les interactions sont au cœur de la réflexion.

Concrètement, on peut résumer cette formation en disant que le premier module s’articule autour de l’individu, que le second tourne autour de l’organisation tandis que le troisième est centré sur la gestion du changement à différents niveaux (individuel, groupal, organisationnel).

Posture de coach

Dans l’ensemble, cette formation propose une articulation unique entre connaissances universitaires, apports de praticiens du coaching et apprentissages expérientiels liés à la vie en groupe. Rappelons également qu’elle s’adresse à des personnes détentrices d’un diplôme universitaire ou équivalent, avec une expérience d’au moins 5 ans, exerçant des fonctions de management et/ou intervenant en tant qu’acteur de la fonction RH. « Notre public a des responsabilités managériales, notamment en RH, et souhaite engager une réflexion sur sa pratique. C’est véritablement une formation qui vise à faire évoluer sa pratique professionnelle en s’inspirant de la posture de coach. Pour certains, c’est aussi une occasion pour aller vers du coaching indépendant. Parmi les personnes qui suivent ce master, nous avons vraiment une grande diversité de profils : des gens issus d’organisations de toute taille et de tout secteur, avec des diplômes très variés. Et nous tenons beaucoup à cette diversité ! », conclut Matthieu de Nanteuil.

Le master s’étale sur environ 1 an et demi, à raison d’un module par quadrimestre. Chaque module inclut 3 week-ends de cours universitaires, 2 week-ends pilotés par des praticiens, suivis d’un séminaire d’intégration.